Des banques en ligne aux néobanques

Parution: 2020
Pages: 200 pages

Les banques en ligne et les néobanques ont désormais envahi le quotidien des Français. Mais sait-on réellement distinguer avec exactitude une banque en ligne d’une néobanque ? Et bien en mesurer toutes les conséquences possibles? La croissance rapide de ces acteurs ne doit pas masquer les risques pour les clients. Face à une offre désormais foisonnante, et en présence de risques avérés, les Français peuvent légitimement se sentir désemparés face à la jungle des banques digitales. Ce livre est le premier ouvrage de référence consacré au sujet. Il se veut aussi un guide pratique à destination des particuliers et des entrepreneurs pour les éclairer dans leurs choix.

15,00 

In Stock

Description

Les banques en ligne et les néobanques ont désormais envahi le quotidien des Français. Mais sait-on réellement distinguer avec exactitude une banque en ligne d’une néobanque ? Et bien en mesurer toutes les conséquences possibles? La croissance rapide de ces acteurs ne doit pas masquer les risques pour les clients. Face à une offre désormais foisonnante, et en présence de risques avérés, les Français peuvent légitimement se sentir désemparés face à la jungle des banques digitales. Ce livre est le premier ouvrage de référence consacré au sujet. Il se veut aussi un guide pratique à destination des particuliers et des entrepreneurs pour les éclairer dans leurs choix.

PARTIE 1 – LA LENTE ET DIFFICILE DIGITALISATION DES GRANDES BANQUES UNIVERSELLES

Chapitre 1 – La transformation de l’entreprise banque et de son environnement

Chapitre 2 – L’informatisation des banques françaises à partir des années 60

Chapitre 3 – La cassure du lien agences – PNB dans les années 80 et ses conséquences pratiques

Chapitre 4 – De l’impossible statu quo de la fin des années 90 au défi actuel de la digitalisation des banques universelles

PARTIE 2 – L’APPARITION ET LE DEVELOPPEMENT DES BANQUES EN LIGNE DEPUIS 1994.

Chapitre 5 – Définition et logique industrielle des banques en ligne.

Chapitre 6 – Lenteur de la diffusion d’internet dans l’hexagone et premiers échecs

Chapitre 7 – Un secteur français arrivé à maturité mais tout à la fois attaqué et revitalisé par des nouveaux venus : les néobanques

PARTIE 3 – L’APPARITION ET LE DEVELOPPEMENT DES NEOBANQUES DEPUIS 2011.

Chapitre 8. Définition et positionnement stratégique des néobanques.

Chapitre 9. Les raisons de l’apparition des néobanques.

Chapitre 10. Une rapide expansion qui n’est pas sans risques.

Chapitre 11. Les limites de la virtualisation et le phénomène de la « banque phygitale »

Jean-Michel Rocchi, est cadre dirigeant dans l’asset management, auparavant il l’a été en banque d’affaires et en banque commerciale. Il est l’auteur d’une quinzaine d’ouvrages financiers et de nombreux articles publiés dans les revues bancaires. Il a enseigné de nombreuses années comme professeur affilié à l’Université Dauphine-PSL, ainsi qu’en Master II Banque Finance Assurance à l’Université Paris Nanterre. Aujourd’hui, il enseigne en Master II à Sciences Po Aix. Il a été lauréat du prix de la meilleure thèse EBDA 2020 décerné par l’AIMS. Ouvrages récents : MBA Finance, ouvrage collectif (Eyrolles), Les paradis fiscaux (Franel), Les fonds souverains (Economica).

Consulter les articles récents de l’auteur

Informations complémentaires

Auteur :

Collection :

Date de parution :

Dimensions :

Format :

ISBN :

Nombre de pages :

Support :

Avis

Il n’y pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Des banques en ligne aux néobanques”